Matelot de la Marine nationale

“À la fois militaire et marin, je tiens à terre comme en mer, un rôle de terrain concret, selon ma spécialité métier.”
Métier Matelot de la Marine nationale
Construction nautique Matériaux Travail d'équipe Aide au quotidien Services techniques Mer

Le salaire à l'embauche Le salaire à l'embauche

A partir de 1500€ par mois.

Bon à savoir Bon à savoir

Être matelot est un grade de la Marine nationale. En mer comme à terre, le matelot tient un rôle d’opérateur au sein de la Marine. En clair, si tu souhaites t’inscrire dans cette carrière, tu exécuteras des opérations techniques déterminées. 
Par ailleurs, si la formation militaire reste la même pour tous les matelots, les compétences varient : chaque matelot doit en effet choisir une spécialisation. 

Voici une liste des différentes spécialités métiers possibles : 

En tant que mécanicien et électrotechnicien naval, par exemple, tu t’occuperas de la maintenance des moteurs des bâtiments. Ou encore, si tu choisis  une spécialité dans les Opérations navales, tu participeras à l’utilisation des radars et devras mettre en œuvre des systèmes de transmission. 

Pendant 6 semaines, tu seras formé dans les domaines militaire, maritime et sécurité. Le parcours pro initial du matelot vise à valoriser l'𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝘁𝗲𝗿𝗿𝗮𝗶𝗻. Après une formation initiale aux fondamentaux militaires et maritimes, puis une initiation aux spécificités du métier choisi, le matelot est affecté dans une unité opérationnelle de la Marine pour une durée de 2 à 4 ans selon le type d'affectation et le métier exercé. 

Ce grade permet d’exercer sur le terrain pour gagner en expérience. Une fois les deux premières années de service effectuées, et en fonction de ta motivation, ton potentiel et de la qualité de ton travail, tu pourras, en tant que matelot, être orienté vers un parcours de technicien dans une spécialité. Dès lors, il te sera possible d’accéder aux grades supérieurs.

Devenir matelot, c’est un choix, une vocation qui va de pair avec certaines aptitudes et caractéristiques :  
  1. Il est crucial d'avoir une bonne condition physique, peu importe la spécialité choisie. Les matelots doivent démontrer leur capacité à répondre aux exigences d'un combat intense, en particulier lorsqu'ils travaillent dans des unités opérationnelles.
  2. Les matelots doivent être prêts à s'engager pour des missions qui peuvent être longues, et difficiles, et ce à l'autre bout du monde. Les marins embarqués effectuent environ 15 tours du monde au cours de leur carrière. Cela nécessite une grande ouverture d'esprit, une capacité d'adaptation et un fort esprit d'équipe.
  3. Ah l’esprit d’équipe justement ! Comme dit dans le code du marin : “Attentif aux autres et déterminé à surmonter les difficultés, il œuvre pour la cohésion et le dynamisme de son équipe, de son service, de son unité.” Le matelot, comme tout soldat doit être capable de s’effacer au profit du collectif, et des intérêts de la France. 

Bon à savoir concernant le salaire et les avantages :

Les missions Les missions

Comme tu l’as compris, les missions d’un matelot peuvent être très différentes. 

Prenons alors l’exemple des missions d’un matelot de la spécialité métier Opérateur pont navire - aide manoeuvrier (ou spécialité MOPONT) : 

Les débouchés et perspectives d'évolution Les débouchés et perspectives d'évolution

En général, après deux ans de bons et loyaux services, les matelots évoluent naturellement en emploi et en responsabilités. La moitié d’entre eux deviennent officiers mariniers. 
Quant à la seconde moitié, ils peuvent prolonger leur contrat de neuf années maximum (pour un total de 11). 
Enfin, la dernière partie quitte la marine. A noter qu’un accompagnement est alors proposé pour se reconvertir dans le civil. 

Les compétences clefs Les compétences clefs

Rigueur de travail Dynamisme Adaptation aux situations extrêmes. Discipline Capacité d'adaptation Réactivité

Comment se former pour ce métier ? Comment se former pour ce métier ?

La formation des quartiers-maîtres et matelots recrute à partir de la classe de troisième et accepte les candidats jusqu’à l’âge de 30 ans. 

Elle s’effectue sur les sites de Toulon, Cherbourg et Lorient, suivant la spécialité. Cette formation porte sur les connaissances à acquérir dans les domaines militaires, maritimes et de la sécurité. Elle dure deux mois.