Technicien de maintenance navale en mécanique et électricité

J’entretiens et répare les moteurs et les turbines du navire et m’occupe de la production et distribution d’électricité à bord.
Métier Technicien de maintenance navale en mécanique et électricité
Mécanique Technicien Electricité Installation et réparation Entretien et maintenance Militaire Défendre le territoire français Garantir la sécurité Mer Intérêts de la Nation Armée

Le salaire à l'embauche Le salaire à l'embauche

A partir de 1700€ par mois.

Bon à savoir Bon à savoir

Le technicien de maintenance navale électricité et mécanique effectue des interventions sur tous types de bâtiments et équipements : les travaux d’entretien et de contrôle garantissent leur performance. 

Deux spécialités existent en tant que technicien de maintenance navale : 

En tant que technicien de maintenance navale, tu pourras intervenir sur tous types de bâtiments de combat ou sous-marins. Si tu n’es pas embarqué, tu seras à terre, au sein d’une unité de maintenance d’une base navale à terre. 

Le technicien de maintenance navale doit faire face à plusieurs défis : 
  1. Savoir s’adapter : les variations de température de l’eau ainsi que les conditions climatiques et météorologiques peuvent influencer le fonctionnement des installations. 
    Dans ce contexte, les machines devront être réglées rapidement pour fournir à l’équipage et au bâtiment l’eau, l’air et l’électricité en quantité et en qualité suffisante pour les opérations. 
  2. Réactivité : savoir agir avec rigueur, professionnalisme et dans l’urgence peut largement contribuer à la réussite d’une mission.
    Par exemple, pour ne pas être repéré par l’ennemi, réagir par la mise en arrêt immédiate des machines non nécessaires. 
  3. Système D : en tant que technicien, il s’agit également d’être abonné au système D - ou système débrouille - par exemple savoir réparer une installation avec les outils disponibles, dans des conditions parfois complexes, stressantes et dans des délais serrés.
Sécurité : lors d’un sinistre (incendies, voies d’eau…), les techniciens de maintenance doivent participer aux interventions et effectuer les premières réparations, dans le cas où des équipements seraient touchés. 

Bon à savoir concernant le salaire et les avantages :

Les missions Les missions

Pour la spécialité ELEC
Pour la spécialité MECAN

Les débouchés et perspectives d'évolution Les débouchés et perspectives d'évolution

Dès le début de ta carrière, tu seras amené à intervenir à bord de bâtiments tels que les porte-avions, frégates, chasseurs de mines, sous-marins… 
Et si tu es débarqué, ce sera un atelier de maintenance à terre. 

Tu pourras ensuite élargir tes compétences en passant ton Brevet Supérieur (BS), par exemple. 
Par la suite, il te sera également possible de te diriger vers une carrière d’atomicien (sur sous-marins ou porte-avions) et occuper des postes dans la conduite des chaufferies nucléaires. 

Les compétences clefs Les compétences clefs

Organisation Rigueur de travail Sens des responsabilités Polyvalence Habileté manuelle Autonomie Bonne résistance physique Bonne résistance psychologique et sang froid Connaissance en électricité Capacité d'anticipation Capacités d'analyse Compétences informatiques

Comment se former pour ce métier ? Comment se former pour ce métier ?

Une fois ton dossier accepté, direction l'École de maistrance (4 mois) ! 
Puis tu enchaines avec une formation métier de 4 mois (ELEC) ou 5 mois (MECAN) au sein du Pôle Écoles Méditerranée de Saint-Mandrier (83) où tu pourras obtenir ton Brevet d’Aptitude Technique (BAT). 
Tu seras ensuite affecté dans ta première unité (félicitations) ! 

Cursus Ab Initio : selon ton diplôme et tes compétences déjà acquises, sache qu’il est également possible de postuler à ce cursus plus rapide, t’assurant une progression de carrière elle aussi accélérée. 
Pour cela, il faut posséder un bac+2-3, notamment :