Contrôleur aérien

J'assure la sécurité des vols civils et militaires depuis la tour de contrôle, attention au décollage !
Métier Contrôleur aérien
Sécurité Métiers de l'aviation Aviation civile

Le salaire à l'embauche Le salaire à l'embauche

A partir de 2552€ par mois.

Bon à savoir Bon à savoir

La formation Management et Contrôle du Trafic Aérien (MCTA) est accessible sur concours après deux ans de classes préparatoires intégrées ou après un diplôme de 2 ans type L2, DUT ou BTS à caractère techonologique ou scientifique.

La formation au sein de l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile (ENAC) est rémunérée.

À la fin de la formation, le diplômé doit travailler au moins 7 ans dans l'administration.

Il est également possible d'être contrôleur aérien au sein de l'aviation militaire après avoir passé les tests notamment médicaux et avoir été accepté par une commission d'intégration.

Les horaires décalés sont la norme puisqu'un aéroport fonctionne en continu toute la semaine

Les missions Les missions

Surveiller et assister les pilotes dans les phases de décollage et d'atterrissage

Autoriser les avions à survoler et atterrir dans les zones aéroportuaires dont il a la charge

Surveiller le trafic, la météo et toute autre donnée influençant les vols et en informer les pilotes et leur donner les instructions appropriées

Les débouchés et perspectives d'évolution Les débouchés et perspectives d'évolution

Après avoir acquis suffisamment d'ancienneté, il est possible de passer des concours internes pour évoluer vers des fonctions d'étude ou d'encadrement.

Les compétences clefs Les compétences clefs

Maîtrise de l'anglais Bonne condition physique Maîtrise des outils informatiques Bonne résistance psychologique et sang froid Etre minutieux Vigilance Sens des responsabilités Réactif Formation des Ingénieurs du Contrôle de la Navigation Aérienne (ICNA) - Bac +5

Les diplômes recherchés Les diplômes recherchés

Classes préparatoires - Bac +2
Licence 2 scientifique ou technologique